Le sentier du plateau

Après deux mois de trêve estivale, c’est la reprise en douceur avec une petite balade et seulement neuf randonneurs au départ du joli village de Vachères perché à 830 m d’altitude et qui offre une vue à 360°.

Le ciel un peu couvert du matin se dégage vite et le soleil nous réchauffe déjà quand nous empruntons la petite route des Batarins qui démarre devant l’école. Elle se poursuit bien vite en une piste, par endroit bordée de vieux murs de pierres, qui nous conduit tout en descente jusqu'à Sainte-Croix à Lauze.

Retour culturel

C’est le jour du retour à la maison mais nous prolongeons le programme par la visite du village de Ceillac, de son marché, de l’église Saint-Sébastien où se trouve une exposition de photos. La redescente dans la vallée permet de jeter un œil dans les gorges du Guil. Arrivé au pied de Mont-Dauphin, nous faisons le petit crochet pour nous rendre à la fontaine pétrifiante de Réotier, au bord  de la Durance, qui se construit naturellement par dépôt du calcaire et de sels minéraux qui remontent du tréfond de la grande faille de la Durance, formant ainsi un tuf de couleur ocre clair. C’est même l’occasion d’une mini-randonnée en suivant le chemin qui monte au-dessus de la fontaine pour revenir en une boucle au parking aménagé.

Promenade en Queyras

Le temps est plus que maussade, pluie fine, brouillard qui traîne sur les hauteurs, pas d’amélioration prévue… Après concertation entre les deux gîtes, le programme de ce jour (col de Bramousse à 2 225 m, continuation possible au col Fromage à 2 300 m par la crête des Chambrettes), est abandonné au profit d’une virée dans les villages du Queyras. Il paraît que des soupirs de soulagement auraient été entendus au sein du groupe…