Refuge du Tourond

La météo n’était pas certaine, il a fallu se concerter, consulter les oracles, scruter les entrailles d’un poulet sacrifié pour l’occasion, pour décider finalement de maintenir la randonnée. Bien nous en a pris ! Le temps a été clément et même agréable malgré trois gouttes à la descente, et la balade superbe ! Nous nous retrouvons donc 8 randonneurs (en fait des randonneuses en majorité) à 8 heures au départ de Cruis pour nous rendre à Champoléon, dans le Champsaur, pour faire les 500 mètres de dénivelé qui montent au refuge du Tourond avec un court prolongement prévu pour aller voir la cascade de la Pisse à une demi-heure du refuge, soit au total 9 km de randonnée aller et retour.

A la découverte de Prads et de ses hameaux, Haute Bléone

Nous sommes toujours sept randonneuses-randonneurs et deux voitures, comme mardi dernier, pour nous rendre dans la commune de Prads, départ de notre parcours pédestre.

Nous nous garons à proximité de la salle des Fêtes, au départ de la Via Ferrata (altitude 1048 m). Notre but est d’atteindre le hameau de Heyre (altitude 1220 m). A noter que la commune de Prads comprend administrativement, outre le chef-lieu, 9 hameaux dont l’altitude varie de 800 à 1450 m. La balade prévue de 10,5 km, aura, variante incluse, un dénivelé d’environ 400 m.

Les pivoines sauvages de la montagne de Palle

A 8 h, sur le parking de Cruis, ce ne sont que six randonneuses et un randonneur qui démarrent dans deux voitures pour aller découvrir les pivoines sauvages.

Il fait un temps superbe. Les voitures se dirigent vers Montfroc, enclave de la Drôme dans la vallée du Jabron et, une fois arrivées dans ce charmant village, prennent la direction de la ferme de Lapierre située à 1100 m d’altitude, appartenant à l’écrivain-paysan, André Bucher.