Ronde des Jas

 C’est avec une journée d’avance sur la date légale de réouverture des bars et restaurants, en terrasse, que nous allons nous retrouver pour un picnic d’une trentaine de personnes, après notre traditionnelle « Ronde des Jas », au jas de Pierrefeu.

Pour la rando, nous sommes un peu plus d’une vingtaine à nous diriger vers le Jas de Roche, par petits groupes. Comme toujours, les langues sont bien déliées. Contrairement à l’automne dernier, le décor nous offre une belle palette de verdure.

Après à peine plus de 3 km, nous voici arrivés au premier jas. Mis à part les tables, le jas est bien entretenu. Nous ne sommes pas pressés, aussi nous y faisons une longue pause.

Il est temps maintenant d’aborder, cent mètres plus loin, la seule montée digne de ce nom : 150 m de dénivelé. Passé cet obstacle, nous poursuivons dans la hêtraie, en direction du Jas Neuf et atteignons, 2,5 km après, le carrefour où il est possible de rejoindre le Jas de Pierrefeu directement sans passer par le Jas Neuf. Nous y perdons quelques unités qui optent pour le circuit court (petits joueurs !)

Le reste du groupe poursuit son périple et, au bout de 900 m, après une petite descente, atteint le Jas Neuf pour une nouvelle pause. L’heure de retrouver l’ensemble des participants, anciens marcheurs et petits joueurs, est venue. Il nous faut remonter 400 m. Les effluves du feu de bois annoncent, après l’apéritif, de belles grillades (merci Alain). Pour cette tâche, nous avons une grande pensée pour notre ami Robert, qui n’est plus de nôtres.

Autour de multiples tables, les estomacs sont à l’honneur. Vient enfin la ronde des desserts, toujours aussi gourmande. Mais le ciel s’assombrit et la menace d'une petite pluie nous oblige à quitter cette ambiance magique.

Un très bon moment passé dans la joie des retrouvailles, synonyme d'un retour progressif vers la vie d’antan.

Une bien belle journée ! ! !