A la découverte de Prads et de ses hameaux, Haute Bléone

Nous sommes toujours sept randonneuses-randonneurs et deux voitures, comme mardi dernier, pour nous rendre dans la commune de Prads, départ de notre parcours pédestre.

Nous nous garons à proximité de la salle des Fêtes, au départ de la Via Ferrata (altitude 1048 m). Notre but est d’atteindre le hameau de Heyre (altitude 1220 m). A noter que la commune de Prads comprend administrativement, outre le chef-lieu, 9 hameaux dont l’altitude varie de 800 à 1450 m. La balade prévue de 10,5 km, aura, variante incluse, un dénivelé d’environ 400 m.

Nous traversons la Bléone et montons et descendons doucement par piste, puis sentiers verdoyants, parsemés de fleurs à prédominance jaunes et bleues, mais aussi de touffes de saponaires d’un rose soutenu, bercés par le bruit de fond du cours d’eau qui coule en contrebas.

Les trouées nous laissent apercevoir au loin le Cheval Blanc, l’Estrop qui culmine à 2961 m et autres sommets. Le temps est agréable.

Nous atteignons Heyre et sa chapelle Saint-Roch réhabilitée en 2017 que nous avons pu visiter, ruelles et maisons retapées avec goût, nous laissent deviner une vie antérieure montagnarde.

Après pause et photos, nous repartons pour rejoindre le hameau de Tercier en choisissant, après la pause déjeuner, une variante légèrement plus longue (+ 80 m de dénivelé) mais combien plus belle.

Arrivés à Tercier, nous rencontrons M. Julien qui y vit à l’année, travaille en déplacement pendant la semaine. Son frère, qui y vit aussi, travaille à Digne. Ce sont les seuls habitants. Il nous parle longuement de renards et de loups, à proximité d’une jolie fontaine.

Nous redescendons par le Chemin du Roi et le Pas du Loup qui longe le ravin du Riou de l’Aune, bordée par la Barre de Meichira, d’où nous voyons sourdre une cascade. Seule partie un peu délicate car empierrée et pentue. Nous arrivons au bord de la rivière. La boucle est bouclée. Nous retrouvons la piste de l’aller nous menant à Prads où nous attendent nos voitures et une bergère qui gardait ses moutons. Il est également question du loup.

Le pot de l’amitié, offert par André, a lieu au bar ouvert le plus proche, c’est-à-dire à Digne.

Nous nous quittons enchantés de cette agréable balade.

A mardi prochain où le point de départ de la rando prévue est à Champoléon.